Zoo d’Amnéville : Un cadavre d’ours polaire tronçonné après avoir été refusé à la déchetterie

Le zoo d’Amnéville accusé d’avoir envoyé le cadavre d’un ours polaire… à la déchetterie

 

La déchetterie refuse le cadavre de l'ours et signale l’incident aux autorités

Le zoo d'Amnéville est accusé d'avoir tenté de mettre le cadavre d'un ours polaire à la déchetterie avant de le tronçonner.

Le zoo d’Amnéville en Moselle « a tenté de faire disparaître le cadavre d’un ours polaire dans un site spécialisé pour le retraitement des déchets ménagers », dévoile France Bleue Lorraine. Cette nouvelle révélation embarrassante pour le parc survient moins d’une semaine après la publication d’une longue enquête de la radio, qui pointait les pratiques douteuses du zoo.

Cette fois, c’est Olaf, un ours blanc polaire mort dans son sommeil le 27 juillet 2018 à l’âge de 31 ans, qui est au cœur de l’affaire. Le zoo veut évacuer rapidement le cadavre de l’animal et fait donc appel à une société de transport. « On me dit que l’équarrisseur est fermé, qu’il faut aller à Aboncourt », explique le chauffeur qui a transporté la dépouille. C’est là que se trouve le site de retraitement des déchets non dangereux, qui « a l’habitude de traiter les restes des restaurants et buvettes, mais pas vraiment des animaux », précise France Bleu.

Le cadavre d’Olaf y est refusé, ce que confirme la direction de l’entreprise qui gère la déchetterie : « Nous avons refusé un cadavre d’ours le 27 juillet 2018 et nous avons signalé l’incident aux autorités. »

La dépouille retourne donc au zoo, où elle sera tronçonnée, selon un salarié. Une autre employée explique : « On tentait de faire des économies partout, y compris sur l’équarrissage ». Aujourd’hui, personne n’est en mesure de dire où se trouve le cadavre de l’ours.

Côté justice, 120 dossiers contre le zoo seraient traités actuellement par les prud’hommes. Et l’un d’eux serait celui de Michel Louis, le directeur ! « Le patron a attaqué son propre zoo « pour se protéger » en cas de liquidation. L’audience est programmée le 3 février 2020 », indique France Bleu.

De son côté, le zoo d'Amnéville est sorti de son silence et vient d'expliquer ce qui s'est passé ici.

pub-pepere

T-shirt disponible ici