Les REM et CHOCOREM, les biscuits d’enfance des Lorrains

REM : Une marque ultra populaire en Lorraine

 

Seule la Lorraine peut comprendre ce que sont les REM

La marque REM a bercé notre enfance de Lorrain. Portant, le biscuit n'est connu à ses début qu'en Lorraine et en champagne. Les plus nostalgiques se souviennent...

Lorsque, enfant, nous revenions des courses à la Coopérative des Mines, il ne manquait jamais dans le panier les paquets de biscuits REM. Ces gros biscuits (qui n’étaient pas encore fourrés à l’époque) fabriqués à Reims ont fait le bonheur des gamins de Lorraine.

Il y a eu deux type de REM fabriqués par la biscuiterie de Reims (REM signifiant Reims sans le i) :

- Les déjeuners REM (gros biscuits jaunes très épais et sec)
- Et les choco REM (2 petits-beurre collés entre eux par une pâte chocolat)
Les gâteaux étaient fabriqués à Reims et ne se sont vendus que dans l'est de la France (Champagne et Lorraine) avant de se vendre dans tout le nord (au dessus de la Loire) mais rarement dans le sud de la France pour qui cette marque reste inconnue rapporte France Bleu

Ces gros biscuits accompagnaient toujours nos petits déjeuners ou nos goûters. Deux ou trois biscuits trempés dans le café au lait ou le Banania suffisaient à nous rassasier tant ils étaient consistants.

On rencontrait même les camions REM lors des manifestations comme les courses cyclistes :

rem-course-velo

Si les déjeuners REM ont eu cette popularité en Lorraine et surtout en Moselle, c'est qu'ils ne coûtaient pas très chers et étaient très roboratifs, parfait pour un petit déjeuner avant d'aller à l'usine ou à la mine... enfant j'adorais les écraser dans du lait, ou simplement avec du beurre, pas vous ?

REM-dans-lait

REM a été racheté par LU dans les années 80, les biscuits "déjeuner REM" et "choco REM" existent toujours dans les magasins, ils ne sont plus fabriqués à Reims mais en Belgique, ils n'ont donc plus le même goût.

Pour retrouver exactement le goût de votre enfance, il faut faire confiance à la marque Fossier qui fabrique les déjeuners de Reims comme à l'époque... et toujours à Reims !