Des gendarmes jouent les Père Noël à l’hôpital en offrant des consoles volées

« Pour la première fois, nous allons faire du recel »

C’est la belle histoire avant Noël. Comment un vol et donc, une mauvaise action, peut devenir quelque chose de positif ? Et bien, il faut demander aux gendarmes de la brigade de Mennecy. Mercredi, ils ont amené au Centre hospitalier Sud francilien de Corbeil-Essonnes de beaux cadeaux aux enfants hospitalisés. Dont quatre PlayStation 4 neuves, d’une valeur de 200 euros chacune, qui proviennent d’un vol, rapporte le Parisien, qui a rencontré les généreux Pères Noël.

Les gendarmes sont arrivés à l’hôpital avec dans les bras quatre PlayStation 4 toutes neuves, dans leurs emballages d’origine… qui proviennent d’un vol. Ces machines, d’une valeur de 200€, avaient été retrouvées lors d’une perquisition chez un jeune homme de Corbeil-Essonnes soupçonné de recel en revendant le matériel sur un site de petites annonces.

Il s’agissait bien de consoles volées, mais problème, ni Sony, le constructeur de ces produits high-tech, ni le site de commerce en ligne qui les stockait, n’avaient remarqué leur disparition et n’ont donc pas déposé plainte. Les gendarmes ne devaient donc pas leur rendre.

« Ces consoles devaient partir à la destruction, explique le gendarme. Leur place a l'hôpital a donc été une évidence. Une bonne action au final pour les bouts d'choux qui passeront les fêtes à l'hôpital.

Sébastien, un des gendarmes, en plaisante : « Pour la première fois, nous allons faire du recel ! »

pub-seb

Disponible sur perlesdesregions.com