Pourquoi offre-t-on des œufs à Pâques ?

Une vieille tradition

La fête de Pâques est synonyme d’œufs et de chocolats pour tous les enfants, mais savez vous d’où vient cette tradition ?

Cette tradition remonte à l’Antiquité où les Perses et les Égyptiens s’offraient en guise de renouveau des œufs de poule. Dans la continuité, les gens offraient à leur famille ou à leurs amis un œuf de poule dont ils avaient peint la coquille, cet œuf représente la vie qui continue, qui ne s’arrête pas.

Chez les chrétiens, l’œuf représente la résurrection de Jésus le jour de Pâques, mais chez les juifs, il est le symbole de la vie après la mort.

L’œuf au chocolat apparait au XVIIIe siècle : après avoir été vidé, l’œuf de poule était rempli de chocolat liquide, parce qu’à l’époque, on ne consommait pas encore le chocolat autrement qu’en boisson. C’est au XIXe siècle que l’on invente le chocolat solide et qu’on le moule pour créer des petits œufs.

Et le lapin de Pâques alors ?


Le lapin symbolisait autrefois la fertilité et le renouveau (comme le printemps), c'est en Haute Allemagne que naquit la tradition avant qu'elle ne se répande dans les pays germaniques. Par la suite, cette tradition est exportée aux États-Unis par des immigrants allemands au XVIIIe siècle.

L'origine du lapin viendrait d'une légende allemande dans laquelle une femme pauvre, ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu'elle cacha dans le jardin. Les enfants, apercevant un lapin, crurent que celui-ci avait pondu les œufs. Cette tradition c'est répendue côté Français plus particulièrement en Alsace et en Moselle.