Jacqueline Jacob est le corbeau de l’affaire, selon la stylométrie

Pour les experts en « stylométrie », le principal corbeau, c’est Jacqueline Jacob

 

Une avancée dans l'Affaire du petit Grégory

Un rapport d’expertise en « stylométrie » assure qu’il y a une « forte probabilité » que Jacqueline Jacob soit l’autrice de la lettre de revendication du meurtre du petit Grégory

Des experts suisses en « stylométrie » ont rendu leur rapport sur la mort du petit Grégory. C'est une technique permettant l'analyse de « mesures de parallélisme », de « variant de nuages, d’espacement des lettres » et même de « portage par branche subsidiaire ».

Les spécialistes ont comparé les lettres du corbeau avec les écrits de plusieurs protagonistes du dossier.
D’après leur analyse, il y avait « au moins » cinq corbeaux différents qui ont pourri la vie des Villemin avant que leur fils, Grégory, ne soit découvert pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, en 1984.

C’est un document très complexe qui a atterri sur le bureau des magistrats chargés d'enquêter sur la mort du petit Grégory. Mais il désigne, avec une « forte probabilité », Jacqueline Jacob, sa grand-tante comme étant l’autrice de la lettre de revendication du meurtre du garçon de 4 ans, commis le 16 octobre 1984 sur les rives de la Vologne dans les Vosges.

Les magistrats chargés de l’enquête ont reçu, en mars, le rapport d’expertise stylométrique censé faire la lumière sur l’identité du ou des corbeaux ayant pourri la vie de la famille Villemin, il y a plus de 36 ans. Commandé en 2017 à une entreprise suisse, ce travail se fonde, notamment, sur l’analyse du style d’écriture et de la syntaxe afin de pouvoir identifier l’auteur d’un texte. « Cette expertise vient d’être versée au dossier d’instruction », rapporte Thierry Pocquet du Haut-Jussé, le procureur général relayée par 20minutes.

madeleine-bergamote

La boutique en ligne des madeleines fraîches de Liverdun, cliquez ici