Coronavirus : Le Luxembourg teste des traitements expérimentaux à base de chloroquine

Des traitements à base de chloroquine au Luxembourg

 

Le Luxembourg dans un essai clinique européen

Un essai clinique a dimension européene, pour tester des traitements expérimentaux contre le coronavirus, a été lancé sur des patients au Luxembourg.

Sept pays européens, dont le Luxembourg, ont lancé dimanche, un essai clinique pour tester quatre traitements expérimentaux contre le coronavirus. Le ministère de la Santé français a annoncé que cette expérience va concerner en tout 3 200 patients. «Il est prévu d'inclure 3 200 patients européens dont la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Espagne, et peut être d'autres pays dont au moins 800 en France, hospitalisés pour une infection Covid-19 dans un service de médecine ou directement en réanimation», précise l'Institut français de la recherche médicale.

Les quatre traitements testés à grande échelle porteront sur plusieurs molécules, dont l'hyroxychloroquine, qui suscite des réserves parmi certains spécialistes mais défendue notamment par le Pr Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée infection à Marseille. L'essai européen doit se faire sur des malades traités en milieu hospitalier et sous surveillance. L'efficacité des molécules sur le virus et l'évolution clinique seront analysées.

On croise les doigts...