Deux Gilets jaunes se sont dit «oui» à un péage qu’ils bloquaient

Je vois la vie en jaune

 

Ce samedi 8 décembre, en plein acte IV sur tout le territoire, les gilets jaunes, qui bloquaient également la gare de péage de Séméac située dans le département des Hautes-Pyrénées, fêtaient un heureux événement : un mariage, celui de «Chouchoune» et «Coco bel œil» nous apprend ladepeche.fr.
Les deux amoureux, qui se sont rencontrés à ce péage de Tarbes-est et qu'ils occupent depuis bientôt un mois avec plusieurs centaines de gilets jaunes, ont trouvé logique de se dire "oui" pour la vie dans cet endroit symbolique.

mariage-gilet-jaune

mariage-gilet-jaune-péage

La cérémonie de mariage a eu lieu au milieu de l'échangeur du péage, avec tout leur amis gilets jaunes. La mariée, vêtue d'une robe et d'une traîne jaune, et l'époux habillé d'un smoking fluo fait maison, se sont mariés devant madame le «maire du camp», habillée d'un gilet jaune et d'une perruque bleu-blanc-rouge. Une fois le mariage prononcé, les deux tourtereaux sont repartis sur la moto de monsieur pour un voyage de noces autour du rond-point.

mariage-gilet-jaune-maire-perruqye-bleu-blanc-rouge

t-shirt-tour-eiffel-croix-de-lorraine

Disponible sur perlesdesregions.com

Ce mariage est évidemment symbolique, le but étant de montrer que ce mouvement est à la fois humain, bon enfant et qu'il regorge de belles histoires. Le mariage officiel aura peut être lieu une fois la fin des revendications… Félicitations aux mariés en jaune, qui auraient pu s'appeler Gilles et Jeanne 😉