Recette de la véritable CHOUCROUTE à la Lorraine

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de CUISSON : 3 heures

Pour 7 personnes

INGRÉDIENTS DE LA VÉRITABLE CHOUCROUTE

2 kg de choucroute crue
800 g de palette fumée
800 g de lard fumé
7 saucisses de Strasbourg (knacks en bon lorrain)
2 ou 3 saucisses fumées
40 cl de gris de Toul ou de Riesling
2 cuillerées à soupe saindoux
13 pommes de terre
1 oignon, 3 gousses d'ail
8 baies de genièvre, 3 clous de girofle, 4 feuilles de laurier, 8 graines de coriandre.
1 tablette de bouillon
2 cuillères à soupe de graisse d’oie ou canard


choucroute-lorraine

Elle est belle elle est bonne, la choucroute alsacienne faite en Lorraine.

 

ÉTAPES DE PRÉPARATION DE LA VÉRITABLE CHOUCROUTE

- Lavez la choucroute dans plusieurs eaux ; égouttez-la bien et pressez-la pour en extraire toute l’eau (vous pouvez la faire blanchir 15mn selon les goûts).
- Faites cuire la palette fumée pendant 1 h dans l'eau bouillante. Vingt minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les saucisses fumées, puis mettre de côté les viandes égouttées.
- Faites fondre le saindoux et laissez blondir l’oignon piqués de clous de girofle, mettez la graisse de canard et l'ail.
- Mélangez le tout dans une cocotte en fonte émaillée (ou mieux, une cocotte en terre), en rajoutant la moitié de la choucroute, le lard, la palette, les épices et le laurier.
- Ajoutez le reste de choucroute et arrosez avec le vin gris, et la même quantité de bouillon (préparé avec 40 cl d'eau et la tablette de bouillon).
- Couvrez et cuisez 1 h à 1h 30 selon les goûts à feu moyen.
- Ajoutez les saucisses fumées, et poursuivez la cuisson 30 min.
- Pendant ce temps mettez à cuire les pommes de terre pelées dans de l'eau bouillante salée.
- Avant de servir, réchauffer less knacks, les dresser avec les pommes de terre sur la choucroute.

Il n'y a plus qu'à déguster!

Savourez votre délicieuse choucroute avec un bon Gris de Toul ou Riesling! Bon'Ap'

BON A SAVOIR

L’origine de la choucroute telle que nous la connaissons remonte plus précisément au 13ème siècle où elle été désignée sous les termes « Gumbskrüt » puis « Sauergrappe » avant d’adopter la forme allemande « Sauerkraut » au 16ème siècle qui se transformera en Sürkrüt en alsacien puis en « choucroute » lors du passage de l’Alsace à la France.