Un meurtier violent et dangereux

Un caïd violent et dangereux qui faisait régner la terreur

Sa prétendue naïveté aura fait rire la planète web, mais Jawad Bendaoud, logeur qui a "rendu service" aux terroristes, traîne un passé macabre

En effet, le casier judiciaire de Jawad Bendaoud est long comme le bras apprend on par le Figaro: treize condamnations depuis 2010, stupéfiants, détention d'armes, faux, conduite en état d'ivresse, violences conjugales, violences aggravées...

Jawad Bendaouf aurait été l'objet de mains courantes déposées par des riverains excédés par ses menaces verbales

Pire, en 2008, J. Bendaoud avait été condamné à huit ans de prison pour avoir tué à coups de hachoir un adolescent de 16 ans, «son meilleur ami» de l'époque. Sa condamnation prendra fin en 2013 (cherchez l'erreur)

«Il est à la fois bête, violent et dangereux», souligne la mairie de Saint-Denis. Selon le Figaro, J. Bendaoud etait devenu un «chef de rue» dans son quartier, qu'il terrorisait depuis sa sortie de prison, en 2013...

Revoir l'interview

Voir les parodies des internautes